Suivi optique

Laser scanning / Scan tracking

Technique de mesure mobile pour un large spectre d’utilisation

Notre système réunit 3 applications: scanner, mesurer, suivre.

 

Scanner et mesurer

Lors du scanning (laser) ou de la mesure (palpeur) le suiveur optique suit continuellement la position et l’orientation de la tête de scanning ou du palpeur en temps réel. Pour cela, à travers une interface Renishaw, il est possible de changer à volonté entre le palpeur (mesurer) et la tête laser (scanner) sans perte du référencement.

A l’aide du scanneur laser, une forme quelconque peut être entièrement saisie (numérisée) puis une comparaison entre valeur réelle et valeur de consigne par rapport aux données CAO, une analyse numérique ou une rétro-conception des surfaces peuvent être réalisées. Même les surfaces fortement réflectrices ou noires sont saisies par le laser de manière sûre, sans besoin de traitement ultérieur. Les éléments difficiles d’accès, petits ou profonds tels les perçages, etc. peuvent être saisis en complément de manière tactile sans perte de précision. Le scanneur laser se prête aussi bien à la saisie d’une plaque de fixation osseuse, que d’un objet d’art ou d’un véhicule entier. Le spectre d’utilisation est quasiment illimité.

Le système a une plage de mesure de 6 mètres ou 20 m3. Il est possible de travailler avec le laser ou avec le palpeur, mais aussi en combinaison (laser plus palpeur) dans tout le volume de mesure. Le système se prête parfaitement pour la mesure de composants de petite à moyenne grandeur. A l’aide de cibles, la plage de mesure peut être augmentée.

La précision de mesure du palpeur est de:

plage de mesure jusqu‘à 3 mètres    = 20 µ

plage de mesure jusqu‘à 4.5 mètres = 30 µ

plage de mesure jusqu‘à 6 mètres    = 60 µ

 

Suivre

L‘application «suivre» permet d‘enregistrer et d‘analyser l‘enchaînement de mouvements «high speed 3D» en temps réel ainsi que d‘effectuer des analyses des vibrations, des oscillations et des déformations. Des cibles montées sur le composant sont reconnues par le suiveur et le mouvement 3D est enregistré. Cette application peut être employée dans de nombreux domaines comme p.ex. dans le domaine médical pour l’analyse d’une articulation artificielle ou d’une fixation à la colonne vertébrale ou dans le domaine industriel pour l’analyse des oscillations d’un composant de machine, etc.

A l’aide d’une mise en référentiel dynamique, les mouvements relatifs entre le composant et le système de mesure sont compensés. Cela permet des mesures dans le mouvement.

Par composant, jusqu’à 512 cibles peuvent être montées et leur mouvements analysés. Jusqu’à 4‘500 mesures par seconde sont possibles. L’analyse peut être effectuée à partir de points isolés ou d’une surface générée.